Isabelle Nizet, conférencière invitée, a discuté avec nous de l’évolution des pratiques évaluatives qui ont cours en ce moment dans les milieux universitaires. Nous nous sommes attardés aux conceptions et aux finalités de l’évaluation ainsi qu’à ses enjeux à travers des exemples de pratiques évaluatives novatrices.

Isabelle Nizet est professeure titulaire à l’Université de Sherbrooke. Diplomée de l’Université de Louvain, elle a obtenu un doctorat en sciences de l’éducation à l’Université Laval.

Présidente de l’Association pour le développement des méthodologies d’évaluation en éducation au Canada (ADMEE-Canada) depuis 2016, elle œuvre depuis plusieurs années dans le monde de l’éducation au Québec comme consultante auprès du ministère de l’Éducation, puis comme formatrice et chercheuse.

Spécialisée dans le domaine de l’évaluation des apprentissages et des compétences, elle est responsable du programme de formation des futurs enseignants du secondaire dans son université. Ses travaux portent sur les questions de construction de savoirs professionnels en évaluation dans le cadre de recherches collaboratives à tous les niveaux (primaire, secondaire, collégial et universitaire). La question de la culture évaluative constitue pour elle un «fil rouge», incontournable quand on parle de pratiques évaluatives.