Yolaine Martineau

Yolaine Martineau

Conseillère à la reconnaissance des acquis et des compétences, HEC Montréal

Partie 2 – Section 3 de 3

À la lumière de l’activité de rédaction que vous venez tout juste de réaliser, il se peut que vous doutiez de la pertinence de certains éléments de compétence que vous venez de rédiger. C’est tout à fait normal, c’est votre premier jet!

Dans cette page, nous vous proposons de prendre position face à vos éléments de compétence pour s’assurer qu’ils représentent bien la réalité, et surtout, qu’ils soient significatifs pour vous, vos étudiants et vos étudiantes.

Des questions? N’hésitez pas à communiquer avec moi.

Juger de la pertinence d’un élément de compétence dans son cours

Avant d’y aller de manière formelle (ce que nous ferons dans la prochaine activité), nous vous invitons à prendre un pas de recul en posant un regard critique sur vos énoncés d’éléments de compétence tels que rédigés dans la dernière section de la fiche de rédaction d’éléments de compétence.

Relisez vos énoncés et répondez aux questions suivantes :

  • Est-ce que chacun de mes éléments de compétence est cohérent?
  • Est-ce que chacun de mes éléments de compétence serait significatif pour une personne étudiante?
  • Est-ce les éléments de compétence sont toujours en lien avec mon plan de cours? Sinon, lesquels des énoncés devrais-je garder; les nouveaux ou les anciens?
  • Est-ce que les éléments de compétence font écho à la réalité du terrain?
  • Bref, suis-je à l’aise avec ce que je viens de rédiger?

Prendre ce pas de recul vous permettra d’apprécier vos énoncés ou de les modifier au besoin. En aucun cas vous ne devez accepter de conserver des éléments de compétence qui deviennent vides de sens à la suite de ce processus de rédaction.